Une p'tite douceur super simple, super gourmande, avec une texture ferme et à la fois fondante.

Une mousse à savourer telle quelle... avec une "tenue" idéale pour la réalisation d'entremets (charlotte, gâteau fourré,...).

Pour réaliser cette mousse, j'ai juste repris ma recette de mousse au gianduja, en remplaçant le praliné aux noisettes par un praliné aux noix.

Pour 3 personnes :

Mousse chocolat au lait et praliné noix1

Le praliné aux noix :

  • 60 g de sucre en poudre
  • 2 cc d'eau
  • 60 g de cerneaux de noix

Dans une petite poêle (ou casserole) mettre à chauffer le sucre et l’eau afin de réaliser un caramel. Quand le caramel commence à colorer, ajouter les cerneaux de noix et laisser chauffer, sur feux doux, jusqu'à ce que le caramel brunisse. Mélanger pour bien enrober les noix, puis verser le tout sur une feuille en silicone et laisser refroidir.

A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, écraser grossièrement les noix caramélisées, puis les mixer (en plusieurs pulsions afin d'éviter au mixeur de surchauffer) jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse.

Pour accentuer la saveur de la noix, torréfier, quelques minutes, les cerneaux de noix au four à 180 °C, en surveillant bien la cuisson pour éviter de les faire brûler.

La mousse :
  • 70 g de chocolat au lait
  • 70 g de praliné aux noix
  • 50 g de mascarpone (bien froid)
  • 150 g de crème entière fluide (bien froid)

Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis bien mélanger pour lisser la texture. Hors du feu, incorporer aussitôt le praliné aux noix au chocolat fondu.

Monter la crème et le mascarpone en chantilly ferme.

Incorporer deux cuillères à soupe de chantilly au chocolat/praliné, pour détendre un peu la texture. Puis, à l'aide d'une maryse, incorporer délicatement le reste de chantilly.

Réserver au frais jusqu'à la dégustation.

Pour ajouter un peu de croquant à la mousse, ajouter (lors de l'incorporation de la chantilly), quelques tous petits morceaux de noix caramélisées et/ou chocolat au lait.

Bonne dégustation ;)