Un méga délicieux goûter... un peu long à réaliser mais tellement bon que ça vaut vraiment la peine de s'y mettre. C'est une recette de Christophe Felder que j'ai découverte sur le blog Perle en sucre.

Normalement avec les proportions indiquées, on devrait réaliser 8 à 10 brioches, moi j'en ai obtenu 5.

Je n'ai pas fait le sirop... j'ai parsemé (avant cuisson) mes brioches de perles de sucre.

Pour 5 brioches :

Brioche suisse après cuisson

La crème pâtissière :

250 ml de lait entier

1 cc de beurre (j'en ai pas mis)

2 jaunes d’oeufs

50 g de sucre en poudre

20 g de maïzena + 1 cc rase de farine (j'ai mis 25 g de maïzena)

 1/2 gousse de vanille (j'ai mis 1 cc de gousse de vanille en poudre)

Faire chauffer le lait et la vanille dans une casserole (sans faire bouillir).

Pendant ce temps, mélanger au fouet à main, les jaunes d’oeufs avec le sucre. Ajouter la maïzena et mélanger à nouveau. Tout en mélangeant, verser dessus le lait chaud et bien mélanger. Reverser le tout dans la casserole et sans cesser de remuer, faire cuire (sur feux moyen) jusqu’à l'obtention d'une crème bien épaisse. Transvaser aussitôt la crème dans un récipient et la filmer "au contact" à l'aide d'un film alimentaire (pour éviter la formation d'une peau à la surface lors du refroidissement). Placer la crème au réfrigérateur et préparer la pâte à brioche :

250 g de farine

30 g de sucre en poudre

1 cc de sel fin

10 g de levure de boulanger fraîche

3 oeufs (150 g)

165 g de beurre doux mou

Verser la farine dans la cuve de votre robot et mettre d'un côté le sucre et le sel, et de l'autre côté la levure pour éviter qu'elle soit en contact direct avec le sel et le sucre.

Ajouter les oeufs et pétrir pendant 2 à 3 mn à vitesse lente, afin d’obtenir une pâte assez dense.

Ajouter le beurre mou et continuer de pétrir. Augmenter la vitesse, puis finir le pétrissage à vitesse moyenne.

Le pétrissage dure entre 5 et 10 mn. La pâte devient élastique. Elle se décolle des bords de la cuve. Elle est prête lorsque vous pouvez la prendre à la main (si elle colle c'est tout à fait normal).

Recouvrir la cuve avec un linge proche et laisser pousser la pâte pendant 1 h à température ambiante.

Aplatir ensuite la pâte en rectangle, la filmer et la placer au réfrigérateur pendant 2 h.

La finition :

Pépites de chocolat

Perles de sucre

Pour la dorure : 1 jaune d’oeuf + 1 CS de lait

Fariner légèrement votre planche à pâtisserie et poser dessus la pâte à brioche. Fariner légèrement le dessus de la pâte, puis l'étaler à l'aide du rouleau à pâtisserie afin d’obtenir un rectangle de 4 mm d’épaisseur environ.

Mélanger la crème pâtissière pour la rendre lisse, puis la répartir, à l'aide d'une spatule, sur la moitié du rectangle de pâte.

Parsemer la crème de pépites de chocolat et rabattre dessus l'autre moitié de pâte nature. Lisser à la main pour évacuer les éventuelles bulles d’air et découper des rectangles de pâte de 4 cm de largeur.

Placer délicatement les brioches sur la plaque du four (préalablement recouverte de papier cuisson) et couvrir les brioches avec un linge propre. Laisser pousser pendant 2h30 à température ambiante.

Quelques minutes avant la fin de la pousse, préchauffer le four à 180 °C.

Mélanger le jaune d'oeuf avec le lait et dorer les brioches à l’aide d’un pinceau. Parsemer les brioches de perles de sucre.

Brioche suisse avant cuisson

Enfourner pendant 10 à 12 minutes en surveillant bien la coloration (avec le four à chaleur tournante de ma maman, j'ai du les cuire un petit peu plus longtemps. Fiez-vous à la coloration).

Poser délicatement les brioches sur une grille et les laisser tiédir (ou complètement refroidir) avant de les déguster.