Des petits sablés à la fois fondants et légèrement croquants (un léger croquant apporté par le remplacement du sucre en poudre par de la cassonade), et délicieusement parfumés à la fève tonka et à la vanille.

Une recette inspirée par celle des "Vanille Kipferl" de Christophe Felder (une recette que je vous invite à découvrir dans son livre rose PATISSERIE !, page 460, ou sur le blog C'est ma fournée !, ici.

Précision importante : ne surtout pas zapper la finition... la pâte des kipferl étant volontairement très peu sucrée, c'est l'enrobage de sucre glace/sucre vanillé qui apportera (suffisamment) la saveur sucrée de ces délicieux sablés.

Pour 17 kipferl (environ) :

Tonka Kipferl

1 fève tonka

35 g de cassonade pure canne

120 g de beurre doux mou

140 g de farine

60 g d'amandes en poudre

1 cc de vanille liquide

1 pincée de fleur de sel (ou de sel fin)

Finition :

60 g de sucre glace

2 sachets de sucre vanillé

Préchauffez le four à 170° C.

A l'aide d'une râpe fine à épices, râper la fève tonka afin de la réduire entièrement en fine poudre. Verser ensuite la poudre de tonka dans un saladier et ajouter le reste des ingrédients.

Mélanger l'ensemble avec une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte bien homogène. Travailler ensuite la pâte à la main de manière à former une boule.

Pâte Kipferl

Diviser la boule de pâte en 17 morceaux de même poids, et, à l'aide de vos mains, donner à chaque morceaux de pâte une belle forme "carré". Au fur et à mesure, déposer les petits carrés de pâte sur la plaque du four préalablement recouverte d'un papier cuisson.

Tonka Kipferl avant cuisson

Enfourner les kipferl pendant 15 mn.

Après cuisson, déposer très délicatement les kipferl sur une grille et les laisser complètement refroidir.

Tonka Kipferl après cuisson

Une fois les kipferl bien refroidis, mélanger le sucre glace avec le sucre vanillé et "rouler" chaque sablés dans ce mélange sucré afin de les recouvrir entièrement.

Déguster aussitôt ou conserver les kipferl dans une boite en fer bien hermétique.

Conseil : faites preuve de patience et laisser les kipfler pendant une nuit dans une boite en fer bien hermétique afin de laisser les saveurs bien se développer.